FICHE TECHNIQUE

 

DECALINOX

 

 

 

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES

            - Liquide jaune, limpide, sans odeur.

            - Ininflammable et non volatil.

            - Densité à 20°C : 1,36 ± 0,02.

            - Indice de réfraction: 1,387 ± 0,005.

            - Miscible.

            - pH du produit concentré: <1.

            - pH du produit à 5%: 1,5 ± 0,5.

            - pH du produit à 1%: 2,0 ± 0,5.

 

 

PROPRIETES CHIMIQUES

            - Solution aqueuse d'acide minéral, de composés tensioactifs et d'inhibiteurs.
            - Exempt de solvant et ne contient pas de produits chlorés.

            - Détartrant, désincrustant.

            - Dégraissant, nettoyant.

            - Activité accrue à 50-60°C (sans odeur).

            - Attaque le zinc et les aciers galvanisés.

 

 

SECURITE

            - Les composants de DECALINOX sont sur la liste des produits autorisés pour le

              nettoyage du matériel pouvant se trouver au contact des denrées alimentaires :

              Arrêté Ministériel du 08.09.99.

- DECALINOX est classé c : CORROSIF
            - DECALINOX étant fortement acide, rincer abondamment les parties du corps
              atteintes, à l'eau savonneuse ou à l'eau (yeux). Il est conseillé de porter des gants et

              des lunettes lors de la manipulation.
            - Le rejet en égout ne pourra être effectué qu'après avoir ramené le pH entre 5,5 et

              8,5 par neutralisation avec une base diluée (soude, carbonate de soude...).
            - Biodégradable à plus de 90%.

 

 

MODE D'UTILISATION

            - En détartrage: diluer DECALINOX de 2 à 10 % et passer à froid ou à chaud (de 20

              à 60 °C) en pulvérisation ou avec une machine à pression. Opérer par trempage

              pour les petites pièces.

            - En désincrustation pour circuits fermés : diluer DECALINOX de 1 à 5% dans l'eau

               de 20 à 70 °C.

            - Dans tous les cas, rincer copieusement à l'eau sous pression.

 

                                                                                                                        NOVEMBRE 2002